La finance

L’HISTOIRE D’OTTAWA

PROBLÈMES ET DÉFIS :: Par rapport au reste de l’Ontario, la proportion de personnel professionnel dans les affaires, la finance, les assurances et les emplois de bureau à Ottawa est beaucoup plus élevée. Cependant, il est intéressant de remarquer qu’Ottawa offre une proportion de professions administratives et réglementaires légèrement inférieure à celles de l’ensemble de l’Ontario. Il semble y avoir un nombre adéquat de ces postes : Personnel d’administration des finances et des assurances, Secrétaires, Personnel de supervision du travail de bureau et Personnel de bureau.

Il peut y avoir un surplus de compétences en Personnel professionnel en gestion des affaires et en finance et en Personnel administratif et de réglementation, étant donné qu’il y en a une proportion plus importante à Ottawa qu’en Ontario. Il y a des pénuries et des défis à relever pour certains rôles financiers clés, comme celui de Conseiller financier, en raison de pressions de concurrence significatives et de l’attrait des grandes institutions financières et du gouvernement fédéral.

Les petites entreprises (de 0 à 49 employés) représentent 97 % des Activités d’Intermédiation financière et activités connexes, 94,7 % des Sociétés d’assurance et activités connexes et 83,6 % des Valeurs mobilières, contrats de marchandises et autres activités d’investissement financier connexes. La plupart des institutions financières proposent un certain nombre d’offres de formation en interne pour le personnel, mais celles-ci sont en général réservées aux plus grandes entreprises, par exemple, les grandes banques et compagnies d’assurance.

Les professions spécifiques, comme les préposés au service à la clientèle, ont un taux de rotation élevé estimé à 20 %. Les retenir représente des difficultés car ils acquièrent en général leur première expérience dans une institution financière, puis acceptent des opportunités d’avancement au sein du gouvernement fédéral.

SOLUTIONS POTENTIELLES :

  • Des programmes de formation externes pourraient être élaborés afin de fournir des types d’accréditation, en particulier pour les employés des petites entreprises du secteur. Cependant, il serait nécessaire que ces formations soient considérées comme crédibles par les employés du secteur financier. Elles pourraient inclure la formation à la direction et aux services aux clients.
  • Les politiques de conservation du personnel doivent être encouragées. Des séminaires de discussion sur ces questions dans les petites entreprises indépendantes de courtage et du secteur financier en général pourraient être intéressants.
  • Toronto dispose du plus important secteur bancaire privé, tandis qu’Ottawa est le siège de la Banque du Canada et du gouvernement fédéral. Ottawa pourrait explorer une niche : le microcrédit et les initiatives de financement communautaire destinées aux Canadiens, en particulier aux entrepreneurs ruraux, autochtones ou immigrés.

POINTS FORTS DU SECTEUR ET ACTIONS POTENTIELLES

sect sum finance f

Cliquez sur les graphiques de cette section pour les agrandir.

Télécharger

Titre: Vue d’ensemble des secteurs clés
Date: Décembre 2011


Télécharger

Titre: Résumés des Secteurs pour tout secteurs clés
Date: Décembre 2011


Télécharger

Titre: Vue d’ensemble du secteur: finance
Date: Décembre 2011