La fabrication

L’HISTOIRE D’OTTAWA

PROBLÈMES ET DÉFIS : 5 % seulement des fabricants canadiens prévoient de recruter dans les trois prochaines années. Le secteur de la fabrication diminue et a perdu des emplois au cours de la dernière décennie, alors que l’externalisation, les délocalisations et une main-d’oeuvre moins chère dans les pays en voie de développement ont déplacé les emplois à l’étranger.

Étant donné la baisse de la fabrication, Ottawa semble avoir une réserve de compétences appropriée. Il pourrait y avoir des difficultés à l’avenir pour recruter des superviseurs de fabrication, des monteurs et des manoeuvres étant donné qu’ils sont notablement moins nombreux à Ottawa que dans l’ensemble de l’Ontario. Il y a des déconnexions entre l’offre et la demande de main-d’oeuvre. Si nous examinons les besoins des employeurs, il semble qu’il y ait une pénurie dans les produits du bois, les équipements et la transformation des aliments. Cependant, l’offre de travailleurs montre qu’il y a plus de personnes intéressées par l’informatique et l’électronique, les produits métallurgiques et la fabrication chimique/les produits pétroliers. En fait, les besoins de compétences les plus importants d’Ottawa sont dans le secteur des communications, de la gestion de a qualité et de la chaîne logistique. La méthode de formation préférée est « in situ » et la méthode la moins prisée est l’apprentissage, mais il y a indubitablement tout un ensemble de méthodes utilisées/recherchées. Les compétences non techniques sont les plus recherchées, les trois principales étant la gestion, le commerce et les communications

SOLUTIONS POTENTIELLES : Vue sous l’angle des opportunités, la fabrication conventionnelle est une partie de l’économie de l’Ontario et d’Ottawa qui est en récession. Les Canadiens ne peuvent pas rivaliser avec les bas salaires de qui offrent un avantage de volume de fabrication décisif aux pays émergents comme l’Inde et la Chine. Ceci dit, il existe des avantages importants en termes de compétences que les pays occidentaux, en particulier le Canada, peuvent essayer d’exploiter dans le secteur de la fabrication, y compris :

  • La technologie et la fabrication écologiques ; par exemple, des parcs éoliens exportés en Inde.
  • La fabrication sur demande ; par exemple, des prototypes informatiques.
  • Les services de conseil pour la fabrication.
  • La fabrication de produits de soins de santé : appareils fonctionnels pour les personnes âgées ou handicapées et les vétérans blessés. Les besoins d’accessibilité et une population vieillissante signifient qu’il existe des opportunités dans ce domaine.
  • Les fabricants peuvent augmenter leurs relations à l’export, en particulier en utilisant la langue et les connaissances culturelles de leur effectif immigré.

Les recommandations permettant de répondre aux défis du secteur de la fabrication incluent :

  • Le développement d’une stratégie au niveau de la main-d’oeuvre pour soutenir le développement des compétences non techniques ; par exemple, les communications, la gestion de la qualité et la chaîne logistique pour Ottawa.
  • L’identification des domaines dans lesquels les fabricants ont besoin d’assistance et la création de programmes appropriés, par exemple :
    • Comprendre les options pour trouver de la main-d’oeuvre (par exemple, l’apprentissage) ;
    • Développer les compétences en ressources humaines des employeurs pour recruter et conserver de nouveaux talents ;
    • Analyser la concurrence ; et
    • Améliorer la promotion et la commercialisation nationale et internationale.
  • Explorer les opportunités de recyclage professionnel des ouvriers de la fabrication, en particulier dans les secteurs en récession.

POINTS FORTS DU SECTEUR ET ACTIONS POTENTIELLES

Cliquez sur les graphiques de cette section pour les agrandir.

Télécharger

Titre: Vue d’ensemble des secteurs clés
Date: Décembre 2011


Télécharger

Titre: Résumés des Secteurs pour tout secteurs clés
Date: Décembre 2011


Télécharger

Titre: Vue d’ensemble du secteur: fabrication
Date: Décembre 2011