Vue d’ensemble de la population active d’Ottawa

Vue d’ensemble de la population active immigrée d’Ottawa

Comme le montre la Figure 1, la région d’Ottawa a aussi attiré un niveau assez élevé de migration nette, dont une grande partie est interprovinciale. 31 118personnes supplémentaires sont venues habiter à Ottawa entre 2006 et 2008. Les données révèlent que 29 650 immigrés se sont installés à Ottawa entre 2001 et 2006, ce qui représente 78,9 % de la croissance de la population de la Ville d’Ottawa.

ottawa immigrant workforce i1 f
(8) Mouvements entre deux régions métropolitaines de recensement (RMR) situées dans la même province.
(9) Mouvements entre deux régions métropolitaines de recensement (RMR) situées dans deux provinces différentes.
(10) Mouvements entre une zone du Canada et un autre pays.

La migration nette vers Ottawa a augmenté de 55 % depuis 2005. Entre 2005 et 2010, Ottawa a accueilli un total de 39 017 immigrés. Parmi ceux-ci,50,06 % était dans le groupe de l’âge actif (25 à 44), 31,49 % étaient âgés de 18 à 24 ans et 21,04 % étaient des enfants et de jeunes adultes de moins de 18 ans. Il y a eu une migration de sortie de 1 691 personnes entre 45 et 64 ans, comme les gens déménageaient vers la banlieue ou quittaient la ville pour saisir des opportunités ailleurs. Fait intéressant, il y a eu une petite migration d’entrée de 685 personnes de 65 et plus. Les schémas de migration reflètent le mouvement des travailleurs les plus âgés et des retraités vers les communautés des banlieues ou rurales, des personnes qui reviennent pour prendre leur retraite ou travailler à Ottawa et peut-être des réunifications des familles d’immigrés.

En 2006, il y avait 178 545 immigrés vivant à Ottawa, qui représentaient presque un quart de la population (22,3 %). L’afflux d’immigrés s’est déplacé des pays européens vers les pays d’Afrique et du Moyen-Orient. En 1996, la proportion d’immigrés du Royaume-Uni à Ottawa était de 14,8 %, à comparer aux 10,4 % de 2006. En 2006, les immigrés d’Asie et du Moyen-Orient et d’Afrique représentaient plus de la moitié (51 %) de la population immigrée totale de la ville.

Selon Statistique Canada, les immigrés qui arrivent au Canada au cours des cinq ans qui précèdent un recensement sont considérés comme étant des immigrés récents. Dans le cas du recensement de 2006, les immigrés récents sont ceux qui ont immigré au cours de la période de 2001 à 2006. Au cours de ces années, 29 650 nouveaux immigrés sont arrivés dans la ville. Ils représentaient 17 % de la population immigrée totale en 2006. Onze régions ont été la source principale de 80 % de ces immigrés. Parmi eux se trouvent l’Asie centrale et le Moyen-Orient (20 %), la Chine (13 %) et l’Afrique de l’Est (7,5 %).

ottawa immigrant workforce i2 f
Ottawa est la grande ville du Canada qui reçoit le plus fort pourcentage d’immigrés détenant un diplôme d’université. En 2006, 52,2 % des immigrés d’âge actif (62 065), et 66,4 % des immigrés récents (11 455) dans cette classe d’âge avaient fait des études à l’université, contre seulement 44,6 % de l’ensemble de la population. De plus, 10,9 % avaient une formation en mathématiques, informatique et sciences de l’information, et 23,8 % avaient une formation en architecture, ingénierie et technologies connexes. Par contre, 9,4 % des immigrés âgés de 25 à 64 ans n’avaient aucun certificat, diplôme ou grade. Cela est également vrai pour 7,1 % (1 230) des immigrés récents âgés de 25 à 64 ans qui sont arrivés au cours de la période de 2001 à 2006, et pour 8 % (36 060) de la population totale.

En général, les taux d’activité des immigrés à Ottawa étaient inférieurs à ceux de la population totale. Le taux d’activité des immigrés de 15 ans et plus en 2006 était de 64,2 % contre 69,3 % pour la population totale. Les taux de chômage étaient aussi élevés. En 2006, le taux de chômage des immigrés âgés de 15 à 24 ans était de 16,9 % contre 13,8 % pour la population totale âgée de 15 à 24 ans. Le taux de chômage des immigrés récents de 15 ans et plus était trois fois celui de la population totale (14 % contre 5,9 %).

Le revenu médian d’emploi des immigrés (28 779 $) est très inférieur au revenu médian d’emploi de la population totale (34 343 $). En 2005, les immigrés gagnaient l’équivalent de 0,83 $ pour chaque 1 $ gagné par un salarié de la population totale, et une proportion plus importante travaillait à temps partiel, en particulier les femmes et les immigrés récents. En 2005, 39,5 % de l’ensemble des immigrés et 56,3 % des immigrés récents avaient des revenus inférieurs à 20 000 $, contre 33,3 % pour la population totale. Cependant, 25,5 % de l’ensemble des immigrés avait des revenus supérieurs à 50 000 $, contre 31,4 % de la population totale.


Télécharger la version au format PDF

Titre: Vue d’ensemble de la population active immigrée d’Ottawa
Date: Décembre 2011